Image

Astrologie hébraïque


Je vous invite à découvrir une astrologie où histoire, religion et astres se côtoient. Les 12 signes du zodiaque hébraïques correspondent aux 12 fils de Jacob mais aussi aux noms des 12 tribus formant le peuple hébreu après l‘Exode biblique.

téléchargementTale (22 mars au 20 avril)

Il représente Yéhouda, 4e fils de Jacob ou 4e tribu

Son symbole est le  lion, qui, dans l’Apocalypse et la tradition chrétienne, désignera Jésus-Christ (le Lion de Juda, Ap 5,5).C’est de cette Tribu que sont issus les rois d’Israël, de la lignée de David et, ultérieurement, la parenté charnelle de Jésus-Christ.

Doté d’un potentiel de versatilité, d’insouciance, de curiosité et de désir de réagir instinctivement souvent même sans réfléchir, Tale possède une psychologie primaire qui se dirige là où sa spontanéité la mène. Tale aspire à vivre intensément l’instant présent. Il use à tort et à travers de son don pour la parole avec un goût évident pour le concret et la pragmatique. Son péché : Pour de mauvaises raisons, il abuse d’autorité et provoque des conflits, en confondant parfois sa vérité avec la vérité.

 

IssacarChor (21 avril – 21 mai)

Il représente Issacar, 9e fils de Jacob ou 9e tribu.

Son symbole est un âne mais on le représente aussi par des livres, le soleil, la lune et les étoiles symbolisant ses connaissances scientifiques, en particulier astronomiques, d’où verset biblique : «Et les enfants d’Issacar, qui étaient des hommes qui avaient l’intelligence des temps» (1 Chron. 12:33).

Tout doit être carré, pratique et logique dans la vie de Chor. Ce mois de naissance généralement associé à l’époque nourricière pousse Chor à ne se nourrir que de nourritures terrestres et de biens matériels. Toutefois, en lui, se cache une profonde aspiration spirituelle. Entêtement et résolution sont des qualités positives si elles sont bien exploitées. Chor est un pacificateur, généreux et bienfaisant pour les siens, doté d’une étonnante force de travail et d’un goût de l’effort très poussé. Son péché : le sexe qui le mènera encore et toujours par le bout du nez.

ZebulomTehomim (22 mai – 21 juin)

Il représente Zabulon, 10e fils de Jacob et 10e tribu

Le symbole de la tribu de est un bateau.

Tehomim est un éternel adolescent électrique et instable, qui ne peut concrétiser projets et idées qu’au prix d’efforts considérables. Son atout est l’intellect et il est un remarquable éducateur ou manipulateur de haut vol. Il cherche à unir les êtres par la communication mais sa dualité profonde est de parvenir à trouver une unité entre ses actions et ses émotions. Il possède la faculté de parole, de conviction. Son péché : un sens des affaires aiguisé pouvant faire des miracles autant que le conduire aux limites de l’honnêteté.

RúbenSartan (22 juin – 22 juillet)

Il représente Ruben, le 1er fils de Jacob ou la 1ere tribu

Son symbole est une mandragore en référence à celles qu’il apporta à sa mère Léa mais aussi des vagues à la surface de l’eau en référence à la bénédiction de Jacob, « Bouillonnant comme l’eau ».

L’entourage bienveillant et familial est le tremplin et la condition sine qua non à son épanouissement. Tout ce qui est étranger lui fait peur et il se réfugie dans le cocon du foyer ou dans une sphère intime, qui peut néanmoins limiter ses horizons. Sensibilité et rêve forment un cocktail créatif étonnant qui l’égare parfois. Il doit apprendre à tempérer son idéalisme et sa générosité afin de ne pas être déçu. C’est un imaginatif, voguant entre l’expansivité extrême et les insondables secrets du rêve, du sentimentalisme et du romantisme. Son péché : un caractère lunatique, imprévisible et difficile à cerner.

simeoArieh (23 juillet – 23 août)

Il représente Siméon, 2e fils de Jacob ou 2e tribu

Ses symboles sont une épée et la porte de Sichem en référence à l’épisode biblique où il a attaqué cette ville, avec son frère Lévi, en représailles pour le viol de leur sœur Dinah (Genèse 34).

Arieh est avant tout réputé pour aimer les belles choses, la bonne chair et les matérialités sonnantes et trébuchantes même si ce n’est pas exactement la possession qui l’attire mais bien la jouissance de ces biens. Malgré de véritables qualités de rigueur c’est l’écoute qui laisse à désirer. Il doit apprendre à se prémunir contre les péchés d’orgueil, l’attrait du pouvoir et le désir de puissance qui le guettent pour mieux embrumer sa lucidité. Son péché : Signe très ambivalent, rayonnant ou envahissant, capable de gouverner et d’irradier chaleur et générosité comme de détruire par tyrannie ou égocentrisme.

Gade2Betoula (24 août – 23 septembre)

Il représente Gad, 7e fils de Jacob ou la 7e tribu

Son symbole est un campement militaire ou une troupe de cavaliers.

Gad possède la complexe vocation de concrétiser, en s’oubliant et en se transformant lui-même dans l’action. Il est à la recherche d’une « virginité » spirituelle en équilibrant forces terrestres et célestes. Doté d’une puissance de concentration alors qu’il semble incapable pour lui de s’évader dans les espaces de l’imagination ou de l’innovation. Terriblement attaché à son travail, son mental est aiguisé, pragmatique, critique, analytique malgré une fâcheuse tendance à tout décortiquer. Son caractère est plutôt passif et il peut se laisser abuser par excès de confiance. Son péché : savoir faire payer l’affront quand on l’abuse.

86px-JoséMozenaim (24 septembre – 23 octobre)

Il représente Ephraïm, 11e fils de Jacob ou 11e tribu

Son symbole sont des épis de blé et un arbre fruitier en référence au verset Genèse 49,22 : « Joseph, un plant fécond au bord d’une source ».

 Mozenaim incarne la justice et la justesse d’un équilibre visant à l’harmonie. C’est le signe même de l’indivision, tout en étant pourtant essentiellement double. Pourvu d’un caractère généreux et de sentiments nobles, harmonieux, qui ne s’épanouit que dans un environnement lisse et sans encombre. En revanche, il est prédisposé à la dispersion et il possède la curiosité désordonnée du papillon. Il est apte à faire fructifier ses idées et ses relations grâce à la communication. Son péché : ne pas savoir prendre parti, et vouloir toujours arrondir les angles.

LeviAkrav (24 octobre – 22 novembre)

Il représente Levi, le 3e fils de Jacob ou la 3e tribu

Son symbole est le pectoral du grand prêtre d’Israël orné de 12 pierres précieuses, une pour chacune des 12 tribus (Exode 28:17-20).

Akrav incarne la dichotomie entre destruction et pérennité, en bon signe d’eau : l’eau du déluge, qui décompose tout pour faire renaître. Un véritable tumulte habite l’âme et la chair d’Akrav qui se nourrit d’intériorité, de passion et de secrets. Il s’extériorise violemment pour mieux se défendre et il privilégie souvent les ruptures pour mieux vivre de nouveaux départs. Cela restera sa plus grande force. Son péché : Il doit porter une attention toute particulière aux problèmes sexuels et à leurs corollaires psychologiques afin de ne pas risquer excès ou déséquilibres liés à ce domaine précis….

Benjamin2Qecheth (23 novembre – 22 décembre)

Il represente Benjamin, 12e fils de Jacob ou 12e tribu.

Son symbole est un loup. (Exode 28:20).

 Qecheth est doté d’une puissance unificatrice : justice et vie doivent s’harmoniser dans l’existence sous peine d’une dysharmonie qui le rendrait infantile, nerveux, excessivement téméraire et irréfléchi. Sa qualité principale semble être la protection : il est un appui, un soutien, une densité. il possède une certaine sagesse : l’union du raisonnement et de l’intuition, du raisonnable et de l’imaginatif, du pragmatisme et de l’irrationnel. Il est doté d’un formidable potentiel de renouvellement d’idées. Il sait transmettre à son entourage ses belles aspirations et il fait preuve d’une forte confiance en lui. Son péché : avec l’âge, il s’embourgeoise.

DãGuedi (23 décembre – 21 janvier)

Il représente Dân, 5e fils de Jacob ou 5e tribu

Son symbole est un serpent ou une balance en référence à la bénédiction de Jacob.

 Guedj donne l’ambition d’être le premier, avec un risque d’égocentrisme et d’autoritarisme. Sa psychologie est très matérialiste voire associée à de l’avidité. Guedj se rattrape quand il est empreint de sagesse et de traditions. On lui reproche sa froideur, son manque d’élan spirituel mais on oublie qu’il a la faculté de s’améliorer avec de véritables efforts. C’est un planificateur, perfectionniste mais qui peut contourner parfois le droit chemin. Pour la victoire, il sait se montrer ferme, rigoureux et tenace. Son péché : il se veut inaccessible et respecté, caché en haut de sa tour d’ivoire.

 

AserDeli (22 janvier – 20 février) :

Il représente Ashér, 8e fils de Jacob ou 8e tribu

Son symbole est un olivier, en référence à la bénédiction de Moïse au verset Dt 33,24 : « Il baigne son pied dans l’huile ».

Deli a su gardé une âme d’enfant, une naïveté, un désir de dépasser les préjugés, un refus des conventions, une curiosité tous azimuts, un besoin constant d’inventer et de découvrir et une forte instabilité. Sa plus belle qualité est de savoir rire de tout et tout le temps, régénérateur et simplificateur qui crée autour de lui une zénitude. Il est l’ami par excellence, le confident, le conseiller qui privilégie le dialogue et l’écoute. Il est également très indépendant. Son péché : Peur de perdre sa liberté à causes des contingences matérielles.

 

NaftaliDaguim (21 février – 21 mars)

Il représente Nephtali, 6e fils de Jacob ou 6e tribu

Son symbole est une biche,

Daguim est pourvu d’une intelligence oscillante, entre haut et bas, fortune et pauvreté. Ces dérives extrêmes sont dues à un fort lymphatisme, engendré par un trop plein d’eau… Son caractère est souple, apte à s’adapter à toutes sortes de situations. Daguim possède indéniablement des capacités médiumniques et de grands pouvoirs intuitifs. Gare aux risques de dispersion psychique, aux tendances à cacher les sentiments en simulant mais il se rachète par son incroyable capacité à simplement aimer. Son péché : Sous ses airs de gentil se cache un rebelle pouvant être intolérant.

Carole

 

 

Publicités
Image

SEKHMET, la déesse lionne


 

Déesse lionne, déesse de la fureur destructrice du soleil en provoquant la canicule et les épidémies meurtrières, sa force se manifestait aussi dans des phénomènes météorologiques : les tornades, le vent du désert, qu’elle soufflait telle une flamme brûlante. C’est pourquoi on l’appelait « la Flamme », « la Brûlante ».

Fille de Rê, épouse de Ptah et mère de Nefertoum, eux trois formaient la triade de Memphis. Associée à la médecine et à la magie, les disciples de Sekhmet furent l’une des plus vieilles corporations de médecins d’Egypte.

La légende raconte que Rê, navré par la rébellion des hommes, demanda conseil aux autres dieux. Ceux-ci lui suggérèrent d’envoyer son « œil divin » pour « dresser » l’humanité.  Rê accepta et envoya son « œil divin », Hathor, transformée en Sekhmet.

Mais devant la violence déployée par Sekhmet pour détruire les hommes, Rê utilisa un subterfuge pour stopper la fureur de la déesse. Il prépara une boisson composée d’herbes, de jus de grenade et de bière. Trompée par la couleur du liquide qu’elle croyait être du sang, elle en but jusqu’à s’enivrer et Sekhmet repris l’apparence de la divine Hathor.

Grâce à l’intervention de Rê, l’humanité échappa de justesse à son extinction, mais les maladies et la mort apparurent sur la terre.

Symbole d’autorité et de pouvoir, Sekhmet représente le manque d’indulgence dans la prise de décision ou dans l’action.

Image

Que révèle les lettres de votre prénom et votre nom


En numérologie, chaque lettre correspond un nombre, une polarité, une énergie et c’est ce que je vous invite à découvrir. Décryptez chaque lettre de votre prénom grâce à la numérologie.

La lettre A est en relation avec le nombre 1. Se dressant orgueilleusement vers le ciel, elle s’impose dans son élan. Positive, conjuguant puissance et action, elle donne une idée de nouveautés, d’action et de changements. Elle donne une direction, elle crée le pouvoir, elle va vers quelque chose de nouveau. Indépendante, la lettre A sait décider. Comme les deux pieds de la lettre sont solidement ancrés sur le sol, cette lettre sait rester concrète. Il en résulte une puissance inégalée. À la fois agressive, intelligente et décidée, elle sait comment influencer les changements. Au négatif, cette lettre ne se montre tyrannique, dominatrice, insensible.

La lettre B est en relation avec le nombre 2. En rapport avec l’émotivité, son énergie est négative, yin, féminine. Ludique, discrète, introvertie, cette lettre se rallie facilement à la sensibilité et au sentiment. Il peut en résulter un grand besoin d’amour, mais aussi de la passivité. Relationnelle, elle a besoin de quelqu’un d’autre. Elle n’est pas complètement inerte, car elle possède un certain dynamisme, mais le graphisme de la lettre la pousse vers une dualité, elle se renferme sur elle-même. Il est donc courant de vivre quelques crises affectives ou éprouver une certaine tension nerveuse, quand cette lettre s’active. Elle ne s’oppose pas à la profession, au contraire. Au négatif, il lui arrive de fragiliser la santé.

Troisième lettre de l’alphabet, la lettre C est en relation avec le nombre 3. Reliée à la communication, cette lettre est positive, yang et masculine. Son graphisme évoque un réceptacle, facilitant toute forme d’échange. Créative, cette lettre adore les nouvelles expériences, car elle aime ce qui est beau, elle aime progresser. Il lui arrive de s’éparpiller, de trop parler et de se lier trop facilement. Cette lettre absorbe, reçoit, mais elle n’est pas possessive, elle laisse l’énergie circuler. Intuitive, elle adore transformer ce qui vient à elle.

La lettre D est en relation avec le nombre 4. Secrète, négative, yin et introvertie, elle est en relation avec les acquisitions matérielles, avec la construction. Elle pousse au travail, car elle cherche à stabiliser. Elle est également physique et sensuelle. Parfois en relation avec les ruptures, avec le stress, elle sait se montrer efficace et pratique. Son sens du devoir et mémorable. Négativement, elle se montre dure et dogmatique.

Cinquième lettre, la lettre E est plus stable que prévu, puisque son graphisme la place bien ancrée dans le sol. De ce fait, elle se montrera moins cérébrale et spirituelle que les autres lettres de valeur 5. Positive, yang, cette lettre a besoin de bouger, elle a besoin d’activité, elle sait faire preuve d’intelligence, elle a besoin de nouvelles expériences, peu importe le domaine. Elle peut se perdre dans les excès. Sexuelle, physique, curieuse, cette lettre sait rester indépendante. Quelquefois instable en raison de son besoin de mobilité, elle ne dit jamais non à tout ce qui peut activer sa vivacité d’esprit.

La sixième lettre de l’alphabet et la lettre F. Déséquilibrée par son graphisme, elle peut manquer de sens matériel et préférer dans ce cas la culture vivrière. Il existe pour cette raison un risque d’affaissement et de chute. Lettre négative et yin, elle aime assumer ses responsabilités quand celles-ci ne sont pas des obligations trop difficiles à assumer. Elle est liée à la famille, à l’amour des proches, elle a besoin d’esthétisme autour d’elle. Parfois, elle indique qu’une personne proche est malade. Dans d’autres cas, elle est en relation avec le foyer.

La lettre G est en relation avec le nombre 7. Positive, yang, elle a tendance à retenir les énergies. Activant la réflexion, elle a besoin d’accumuler les connaissances. Comme elle est cérébrale, elle a besoin calme et de solitude pour continuer ses introspections. Il arrive que cette lettre évoque un grand changement dans la façon de penser. Comme toutes les lettres cérébrales, est peut-être trop introvertie, mélancolique et provoquer des conflits conjugaux. Cette lettre a besoin d’évoluer sur le plan intellectuel, car elle est sélective.

La lettre H et la huitième lettre de l’alphabet. Son graphisme la pose les pieds ancrés au sol, mais l’énergie n’est pas fermée. À la fois neutre et ambitieuse, parfois cyclothymique, elle a besoin de pouvoirs et de puissance. Signes d’acquisitions matérielles, elle évoque le courage nécessaire pour que les ambitions aboutissent au succès. Extrémiste et stratège à la fois, elle sait jouer des lois et des règles sociales. Cette lettre peut se montrer violente, car elle déteste les frustrations. Elle place en avant l’importance du statut social, elle évoque des biens ou des pertes en fonction de l’ensemble du thème.

Dessinée avec la plus grande simplicité, la lettre I est aussi tendue que droite. Plutôt solitaire, cette lettre d’énergie yin et négative évoque une grande émotivité, un certain génie, le besoin de vérité, car ces tensions intérieures se dirigent vers l’altruisme. Liée au nombre 9, cette lettre est parfois difficile à vivre. Elle peut se heurter à quelques obstacles. Douée pour les études, elle peut se donner complètement aux autres. Quelquefois, cette lettre indique santé fragile, une passion, de l’angoisse de la fragilité et quelques accidents. La lettre évoque également quelque inspiration ou quelques facultés psychiques. Elle sait également faire preuve d’une grande tolérance.

Reliée au nombre 1, le graphisme de la lettre J conjugue l’incertitude. Très droite et en même temps courbé, cette lettre est positive, yang, préférant l’initiative et le dynamisme à l’incertitude. Préférant le dynamisme, elle a besoin de décider, elle veut réussir socialement, le tout étant animés d’une certaine impatience. Peu douée pour les compromis, elle peut s’engouffrer dans quelques malentendus. Intelligente, elle peut montrer de nouvelles pistes sur le plan professionnel ou au niveau des affaires. Elle est également en rapport avec l’accroissement des connaissances. Plus rarement, cette lettre évoque un déménagement. Elle a besoin de découvrir quelque chose, en raison d’un côté pionnier qui aime explorer de nouveaux territoires.

Liée au nombre 2, la lettre K se dresse vers le ciel. Nerveuse, impulsive, dramatique, elle est également reliée au nombre 11. La lettre est positive, yin, évoquant un grand flair. On la dit puissante au niveau matériel, car elle sait faire preuve de force de caractère, peu importe que les expériences soient habituelles ou non. En relation avec la coopération, on dit qu’elle peut réveiller les vocations, inspirer plus que prévu, éveiller l’intuition ou donner une autre direction spirituelle. Elle change l’image de soi, provoque les amitiés, ceci parce qu’elle veut toucher le ciel et le ramener sur la terre.

Reliée au nombre 3, la lettre L est positive, yang, extravertie. Si elle aime la réflexion, c’est une lettre évoquant la joie, la réussite et les loisirs. Le graphisme de la lettre est ancré sur le sol, tout en étant droit. C’est pourquoi elle suggère l’analyse, la pédagogie, les études intellectuelles et la réflexion. Parfois hésitante, parfois lente dans sa réflexion, elle est toujours en train de chercher de nouveaux contacts, tout ceci dans une ambiance sympathique et dévouée. Elle est également en relation avec les arts.

Reliée au nombre 4, la lettre M fixe ses pieds sur ses deux verticales, car son graphisme est une stabilité exemplaire. Terre à terre, parfois rigide et dure, cette lettre introvertie, négative et yin, évoque un travail régulier, la stabilité, la solidité et la matérialité. Quelquefois, elle évoque des changements fissiles, des affaires secrètes, de l’insensibilité et du détachement. Organisée, elle est parfois limitée. Elle demande de la prudence dans les contrats, bien qu’elle sache en même temps évoquer le mouvement et la mobilité.

Reliée au nombre 5, la lettre N est un appel au mouvement. Lettre yang, positive, elle demande des changements, peu importe l’instabilité qui en résultera. Recherchant de nouvelles activités, curieuse sur tous les plans, y compris sexuels, cette lettre s’adapte très facilement. Symbole d’énergie, de liaisons passionnées et torrides, elle a besoin de contacts sociaux. Physique et intellectuelle, elle est toujours en quête de nouveaux accomplissements.

La lettre aux courbes sensuelles, O évoque la régularité et le calme, la sensualité et la tendresse. Reliée au nombre 6, cette lettre n’a ni commencement, ni fin. Elle est cyclique, se reliant à elle-même. Parfois introvertie, narcissique et passionnelle quand tout va mal, elle peut également faire preuve de bonne volonté, car elle aime partager. Symbole de réussite relationnelle, cette lettre sait prendre ses responsabilités, elle aime résoudre les problèmes. Au négatif, elle peut tomber dans la tyrannie ou être trop émotive ou tyrannique.

Reliée au nombre 7, la lettre P se dresse la tête haute, cérébrale et arrogante. Elle se montre également timide, modérée, circonspecte. Lettre yang, elle est dotée de grandes capacités d’analyse et de réflexion, elle peut être ambitieuse, toujours à la quête de la perfection. Symbole de difficultés affectives, elle préfère se retrancher dans le spirituel, se repliant sur elle-même, toujours à la quête de son évolution intérieure. Plus rarement, la lettre sera une trace d’adultère.

Les rondeurs de la lettre Q sont reliées au sol. Dix-septième lettre de l’alphabet, elle est associée au nombre 8. C’est pourquoi elle va se montrer matérielle, concrète et ambitieuse. Certains disent qu’elle favorise l’intelligence et l’intégration sociale, car elle a besoin de réalisations concrètes et de réussir sur le plan financier. Favorisant l’affirmation de sa personnalité, cette lettre fait preuve de force. Au négatif, elle exprimera quelques sentiments réprimés. On l’associe également aux banques et aux affaires.

Très émotive en elle-même, puisque reliée au nombre 9, la lettre R est réaliste. Elle peut se montrer imaginative, ceci aussi bien de façon positive que négative. Lettre yin, introvertie, négative, cette lettre évoque une création et beaucoup de tensions, car elle peut se montrer naïve. Lettre associée à la fantaisie, elle peut faire preuve de sagesse, mais elle est aussi reliée aux retards et aux pertes. Quelquefois, elle signalera une maladie ou une santé fragile. Elle peut faire preuve de beaucoup de tolérance et d’altruisme.

Lettre aimant ce qui est différent, S se veut première, mobile, ambitieuse, préoccupé par l’effet qu’elle aura sur les autres. Indépendante, individualiste, parfois cassante sans s’en rendre compte, parfois instable car se mouvant sur ses courbes, la lettre veut ce qu’il y a de mieux. Elle adore séduire.

Vingtième lettre de l’alphabet, T se base sur le nombre 2. Elle encourage l’intelligence et la coopération. Cette lettre n’aime pas se placer sur le devant de la scène. Elle peut aider, mais pas de façon totalement désintéressée. Elle peut indiquer un jugement, car son graphisme évoque le fléau de la balance, symbole de justice.

La lettre U est principalement féminine. Vingt-et-unième lettre de l’alphabet, elle se relie au nombre 3. Sa forme évoque un réceptacle. Etant assez intuitive, mobile et créative, elle reste toutefois traditionnelle et conformiste, ceci sans excès. Cette telle a besoin d’une motivation pour donner le meilleur d’elle-même.

La lettre V est proche dans son graphisme à la lettre précédente, la lettre U. Mais en plus rigide et elle peut facilement basculer, bien que désirant voulant rester stable. Intuitive, cette vingt-deuxième lettre évoque le génie et la création, ainsi que l’envie d’en faire plus que les autres. La lettre veut concrétiser ses intuitions et autres inspirations. L’esprit en éveil, la lettre veut diriger, ordonner, cherchant à donner une forme à ses rêves. Il lui faut décompresser régulièrement pour se vider du trop-plein d’énergie.

Le graphisme de la lettre W est proche de celui de la lettre M, mais en étant permuté. La lettre V est présente, mais doublée. Le chaos est possible, le V étant, selon les cas, fragile. Physique, aventurière et mobile, la lettre cherche à s’adapter, mais elle papillonne beaucoup, en regard au nombre 5, la lettre étant la vingt-troisième lettre de l’alphabet. Il en résulte une difficulté pour se fixer ou pour trouver sa voie ou sa vocation.

La lettre X est et la vingt-quatrième lettre de l’alphabet. Reliée au nombre 6, son graphisme évoque une croix ou un croisement. Elle accepte les responsabilités et prend les choses très (trop ?) à cœur. Elle est liée au fait de ne pas rechercher les émotions inutilement, de ne pas se sacrifier inutilement et de ne pas renoncer inutilement. La lettre est liée à magie noire, à l’interdit et aux choses défendues.

La lettre Y est reliée au nombre 7, car il s’agit de la vingt-cinquième lettre de l’alphabet. Lettre de réflexion, spirituelle, philosophe et indépendante, l’isolement la sécurise, car elle exprime mal ses sentiments et émotions. Elle cherche des réponses à des sujets existentiels ou non. Son graphisme évoque un carrefour, il faudra faire des choix. Elle peut se montrer extrême par moments.

La lettre Z est la vingt-sixième lettre de l’alphabet, reliée au nombre 8. Elle clôt également la série de nos lettres permettant de communiquer et d’écrire, donc de se rappeler. Elle a besoin d’équilibre et de pauses, car on ne peut pas toujours d’aller trop loin, mais de construire et de réussir. Il est question de dirigeants et d’élévation sociale.

 

Carole

Image

Astrologie Sidérale Gemini du 16/06 au 16/07


Gemini

La personnalité de Gemini

Les caractéristiques fondamentales de Gemini renforcées Mercure octroient naturellement une vive intelligence, le changement et la dualité. Vos principales qualités sont la souplesse mentale, l’intelligence, la facilité de compréhension et surtout l’adaptabilité. Vous vous intéressez simultanément à de nombreux sujets. Vous êtes donc assez instable. Vous avez tendance à disperser vos énergies, à vous agiter, à ne pas approfondir suffisamment un problème, à mener plusieurs affaires de front, à entreprendre un travail avant d’avoir terminé celui déjà en cours.

Le symbole de votre signe évoque à lui seul les contacts humains, ce que vous recherchez souvent. Votre esprit est subtil, ingénieux mais changeant. Vous aimez prendre des initiatives. Vous n’aimez pas la lutte et vous surmontez généralement les difficultés en les contournant habilement. Votre signe est essentiellement intellectuel. PENSER est le mot qui l’exprime le mieux ; vous pensez, raisonnez, étudiez, comparez. Vous avez généralement un bon jugement. Vous apprenez vite et facilement. Vous assimilez rapidement des connaissances variées et pourriez acquérir une vaste culture.

L’influence que Mercure exerce sur Gemini donne un mental alerte, souplesse de caractère, tact, diplomatie et un esprit continuellement en effervescence, prêt à capter toutes les idées mais aussi à les exprimer soit par la parole ou la plume. Avec vous la conversation ne languit pas. Il vous arrive même de l’accaparer souvent. Mais on a plaisir à vous écouter. Cette importance du verbe vous attire vers les moyens d’expression, les papiers, les écrits et c’est à retenir au point de vue professionnel.

On vous dit instable. Il est vrai que cette vivacité d’esprit peut provoquer des changements fréquents, de trop brusques volte-face, et des attitudes fantaisistes et désordonnées. On note parfois un esprit critique trop prononcé. Dans certains cas le destin peut souffrir du manque de décision et de volonté.

En compensation vous vous adaptez aux conditions d’environnement et aux circonstances les plus difficiles et inattendues. Une jolie pirouette qui amusera  les spectateurs qui vous guettaient du coin de l’œil du reste, et vous retomberez sur vos pieds pour repartir. Cela peut se traduire aussi bien par un bon mot qui fait rire ou par un retournement de situation qui étonne. Vous avez de bonnes dispositions pour l’étude, embrassant les sujets les plus variés, mais plus particulièrement les études scientifiques ou littéraires. Vous restez jeune de caractère.  Vous aimez la lecture et les voyages.

Economisez surtout vos forces nerveuses et ne vous irritez pas inutilement. En cas contraire, vous pourriez souffrir de maladies affectant le système nerveux ou l’appareil respiratoire (prédispositions aux pleurésies, bronchites, et dans les cas graves tuberculoses). Vous auriez également tendance aux affections ou accidents touchant les épaules, bras, mains et doigts.

La vie professionnelle de Gemini

Vous devrez  votre succès à votre ingéniosité, votre diplomatie, votre sens de l’opportunité, votre faculté d’adaptation et votre facilité d’exécution. Vos échecs pourraient provenir de la dispersion de vos efforts et de votre hésitation. Evitez les travaux routiniers que vous ne pouvez supporter, choisissez une occupation où la tâche est variée, où vous passez d’un service à  un autre et surtout déplacez-vous, voyagez. C’est parfois ce qui est à craindre chez vous. Il peut en effet vous arriver qu’à peine le but atteint et le succès confirmé, vous vous dirigez vers un autre objectif.

Votre destinée sera changeante et mouvementée avec des alternatives de hauts et de bas qui dépendront des conditions ambiantes, de la faveur ou de l’antagonisme des personnes de l’entourage familial ou professionnel.

Les finances de Gemini

Gemini accorde généralement des gains par des occupations multiples. Vous pourriez donc avoir plusieurs sources de revenus, dont deux particulièrement importantes. Les fluctuations seront rapides, répétées et vous vous livrerez à de nombreuses transactions. La fortune est plutôt changeante. Vous aurez d’autant plus de chance financièrement si vous exercez une profession du genre de celles énumérées plus haut ; vous pourriez également tirer des bénéfices en plaçant des capitaux dans une entreprise semblable.

La vie sentimentale de Gemini

Votre dualité apporte une certaine instabilité à la vie affective. Votre affabilité, votre sociabilité, peuvent vous apporter des succès faciles mais il serait souhaitable que votre libre arbitre intervienne pour combattre le danger d’instabilité. Fréquemment ce signe annonce plusieurs unions. Vous pourriez vous marier assez jeune, éventuellement avec une personne connue lors d’un déplacement. L’union est parfois célébrée en dehors de la résidence habituelle. Ou le foyer conjugal est transporté en un autre lieu que celui habité précédemment.

Rarement passionnés, les Gemini ne sont ni jaloux ni possessifs. Ils ne démontrent pas leurs sentiments par des manifestations d’affection et ils oublient même de dire à leur partenaire qu’ils l’aiment. Ce signe est celui qui se rapproche le plus de l’amitié amoureuse. Chez eux tout est cérébral. Ils ont besoin de la présence de la personne aimée et surtout de gaieté, de compagnie, d’échanges, de contacts.

Les affinités de Gemini

Complémentarité élémentaire avec le signe de Feu opposé (180°) Sagittarius (17/12 au 14/01)

Bonne entente avec les signes en sextiles (60°) soit les deux autres signes de Feu Ariès (15/04 au 15/05) et Léo (18/08 au 17/09)

Bons accords avec les signes en trigone (120°) soit les deux autres signes d’Air : Libra (18/10 au 16/10) et Acquarius (14/02 au 14/03).

Affinités planétaires avec VIRGO (18/09 au 17/10), signe mercurien.

Les loisirs de Gemini

Vous appartenez au signe qui pousse le plus aux voyages. Vous donnez la préférence à de nombreux petits déplacements répétés, effectués rapidement, plutôt qu’à de rares voyages lointains. Les voyages de plaisirs, d’agréments, vous enchantent. Vous pourriez aussi aller vers les pays chauds. Vous affectionnez la marche à pied et l’alpinisme.

Notions astrologiques

Vous êtes particulièrement sensible aux cycles de 13 ans, 20 ans et 33 ans   On relèvera donc les âges suivants : 13, 20, 26, 33, 39-40, 46, 53, 59, 66, 72, 79. Assez fréquemment un changement remarquable dans la vie a lieu à l’âge de 39 ans révolus, soit la 40e  année de vie.

Extrait de  » Votre signe Astrologique n’est pas celui que vous croyez  » de Jacques Dorsan, Editions Garancières.

Carole Voyante Cartomancienne Astrologue

Image

Le Tarot des Anges de Nina Rave


Je vous ai fait découvrir ce Tarot tout au long de l’année au travers des différents post que vous retrouverez dans la rubrique Ange Gardien et le voici dans la globalité. 72 anges 9 anges suprêmes soit 81 soutiens à notre entière disposition. Chaque ange a sa particularité, sa fonction, sa mission. Après avoir mélangé les cartes, posez votre question et coupez. L’ange tiré sera celui qui vous épaulera et vous apportera son aide.

Que votre ange soit avec vous….

metatron

Metatron gouverne le chœur des Séraphins comprenant les anges 1 à 8

 

raziel

Raziel gouverne le chœur des Chérubins comprenant les anges 9 à 16

 

cassiel

Cassiel gouverne le chœur des Trônes célestes comprenant les anges 17 à 24

 

sachiel

Sachiel gouverne le chœur des Dominations célestes, anges 25 à 32

samael

Samael gouverne le chœur des Puissances célestes, anges 33 à 40

michael

Michael gouverne le chœur des Vertus célestes, comprenant les anges 41 à 48

anael

Anael gouverne le chœur des Principautés célestes qui regroupe les anges 49 à 56

 

raphael

Raphael gouverne le chœur des Archanges, comprenant les anges de 57 à 64

 

gabriel

Gabriel  gouverne le chœur des Anges comprenant les anges 65 à 72

Tarot des Anges de Nina Rave

Image

Mithra, Dieu du Soleil


L’histoire de Mithra, le « Dieu-Soleil » de Perse, précède le mythe chrétien d’au moins 600 ans.

Mithra a les caractéristiques suivantes en commun avec le Christ :

Mithra est né dans une grotte d’une vierge un 25 décembre.

Il était considéré comme un grand sage et un maître qui voyageait beaucoup.

Il était appelé « le bon berger ».

Il était considéré comme « la voie, la vérité et la lumière ».

Il était encore appelé « le rédempteur », « le sauveur », « le Messie ».

Il était associé au taureau.

Son jour sacré était le dimanche, le « jour du Seigneur, » des centaines d’années avant l’émergence du mythe du Christ.

Il avait 12 compagnons ou disciples.

Il accomplissait des miracles.

Il fut enterré dans un tombeau. Après trois jours il se leva. Sa résurrection était célébrée chaque année.

Les paroles de la Cène sont empruntées à celle des sectateurs de Mithra.

Mais d’autres légendes racontent que dans la nuit du 24 au 25 décembre, seraient nés :

  • Osiris, Horus, chez les égyptiens

  • Apollon, Adonis, Dionysos, Héraclès, chez les grecs

  • Jésus, chez les chrétiens

Leur point commun fut de mourir pour renaître.

Source : Blog de Carole

Image

Astrologie sidérale


L’astrologie sidérale s’appuie sur le zodiaque des constellations. Très utilisée en Inde, elle fut reconnue en Europe dans les années 1940 grâce aux recherches de l’astrologue irlandais Cyril Fagan.

Le zodiaque composé des douze signes, tel qu’on le connait, a été défini par Hipparque et Ptolémée. Il est nommé tropical, car il se base sur les saisons de l’hémisphère nord et se divise en douze segments de 30° chacun (30°x12 = 360°), en commençant par le point vernal c’est-à-dire le jour de l’équinoxe de printemps (21 mars). Cette particularité saisonnière pour Ptolémée est l’essence des caractéristiques individuelles données à la naissance

vernal

L’astrologie sidérale définit les signes du zodiaque, également de 30° chacun, à partir des vraies constellations et considère les étoiles comme étant à l’origine des caractéristiques des individus à la naissance comme au temps des Babyloniens.

Une personne n’aura pas le même signe astrologique selon qu’elle utilise l’astrologie tropicale ou l’astrologie sidérale car la sidérale prend en compte le phénomène de précession des équinoxes qui révèle un décalage entre les deux systèmes d’environ 1° tous les 72 ans, alors que la tropicale commencera toujours par le point vernal.

A ce jour, ce décalage équivaut à 2 décades, si on est né au 1er ou 2e décan, avec l’astrologie sidérale on devient le signe précédent. Seuls les natifs du 3 e décan ne changent pas de signe.

Bien que basé sur les constellations, le zodiaque sidéral ne coïncide pas exactement avec les constellations situées dans le plan de l’écliptique, car celles-ci sont étendues inégalement dans l’espace mais les étoiles principales se trouvent toujours présentes dans leur propre dodécatémorie.

En astrologie tropicale, le signe est déterminé par la position du soleil dans le cercle au moment de sa naissance. En astrologie sidérale, c’est la constellation où transite le soleil qui détermine le signe. Qu’elle soit sidérale ou tropicale, l’astrologie utilise douze signes alors que le zodiaque astronomique compte treize constellations, la treizième étant Ophiuchus (ou le Serpentaire) qui se situe entre la constellation du Scorpion et celle du Sagittaire.

Mais cette position n’est valable qu’avec une vision grecque du ciel : Le Serpentaire est représenté comme un homme portant un serpent à bout de bras, et divise la constellation du Serpent en deux parties : la tête (sagittaire) et la queue (scorpion). Le Serpentaire est lié à la légende Asclépios, médecin des dieux et foudroyé par Zeus. Dans cette version, il est debout avec les pieds ancrés (étoiles secondaires) dans l’écliptique. Mais dans une version égyptienne, le Serpentaire représente Ra, les jambes allongées dans une barque, et n’a plus de lien avec l’écliptique car il n’a pas de jambes. De ce fait, la treizième constellation est plus une notion subjective qu’objective héritée des représentations du ciel exécutées par les astronomes à partir de la Renaissance.

la photo qui illustre ce post montre la position du serpentaire version grecque dont les pieds de la constellations touchent le cercle écliptique.

Pour finir, on peut déduire qu’il existe trois zodiaques : le tropical, le sidéral, et l’astronomique réel qui sont résumés dans le tableau ci-dessous :

les-3-astrologies

Je vous ferai découvrir dans les mois à venir les signes du zodiaque à la sauce sidérale avec un descriptif sur la personnalité d’après un ouvrage de Jacques Dorsan, expert sidéral en la matière, que j’ai eu la chance de rencontrer et qui m’a offert le livre d’où sera extrait les 12 prochains post sur le sujet.

Pour ma part, j’utilise le zodiaque tropical pour dresser un thème astral auquel je rajoute certains astéroïdes (Chiron, Pallas….), les étoiles fixes principales (Pollux, arcatures) et des points dits fictifs (Part de fortune, Lilith) et le zodiaque sidéral pour les thèmes prévisionnels (révolution solaire, transits).

A bientôt….

astrologie sidérale