Image

Mythes : le déluge


Le déluge n’est pas qu’un épisode biblique, ce mythe apparait dans diverses traditions dont je vous retranscrit quelques exemples :

 

Mythe judéo chrétien : le plus connu

« Ainsi le Seigneur effaça tous les êtres de la surface du sol, hommes, bestiaux, petites bêtes, et même les oiseaux du ciel. Ils furent effacés, il ne resta que Noé et ceux qui étaient avec lui dans l’arche. La crue des eaux dura cent cinquante jours sur la terre. »

 

Mythe sumérien :

Ziusudra reçut d’Éa, le dieu de la sagesse, l’ordre de construire un immense navire pour survivre à la destruction. Durant sept jours et sept nuits, le déluge balaya la terre. Puis le calme revint ; le bateau s’arrêta sur une montagne ; Utu, le dieu du soleil, sortit des nuages. Ziusudra ouvra une fenêtre de son bateau, qui se remplit de lumière ; il envoya une colombe, puis une hirondelle, qui revinrent à lui, puis un corbeau qui ne revint pas. Ziusudra comprit que les eaux s’étaient retirées ; il se prosterna devant Utu et fit un sacrifice aux dieux. Ziusudra et sa femme s’installèrent dans une île, sorte de paradis, pendant que leurs descendants repeuplèrent la terre.

 

Mythe akkadien :

Enlil décida de déchaîner un déluge mais Enki révéla le projet à Atrahasis qui construisit un bateau hermétiquement clos pour y embarquer les siens et tous les animaux envoyés par le dieu bienveillant. Le cataclysme dura 7 jours et 7 nuits. Les dieux réalisèrent alors qu’en détruisant l’humanité ils s’étaient privés de toute subsistance. A la fin du déluge, le bateau ayant échoué sur une montagne, Atrahasis libéra les animaux et offrit un grand sacrifice aux dieux affamés. Bien que rassasié lui aussi, Enlil entra en fureur car on avait, une fois encore, désobéi à sa volonté. Pour le calmer, Enki et la déesse-mère Nintu proposèrent de limiter la prolifération des hommes en introduisant la mort naturelle, la stérilité féminine, la mortalité infantile, et en interdisant aux prêtresses de procréer…

 

Mythe babylonien :

Sauvé du Déluge et devenu immortel, Outanapishtim décrivit en détail à Gilgamesh comment il bâtit un bateau pour y rassembler les siens et les animaux. Quand les pluies eurent cessé et la décrue commencée, il envoya en reconnaissance une colombe, une hirondelle puis un corbeau qui,  ne revinrent jamais. Ayant échoué sur une montagne, il fit par la suite un sacrifice aux dieux affamés. Ayant décidé d’enrayer la prolifération des hommes par l’envoi de famines, d’épidémies et de bêtes sauvages, le grand dieu Enlil accorda l’immortalité à Outanapishtim et à sa femme. « Auparavant Outanapishtim était un humain ; Maintenant Outanapishtim et sa femme seront semblables à nous les dieux »

 

Mythe iranien :

Ahura Mazda conseilla à Yima, le premier homme de se retirer dans une forteresse. Yima prit alors avec lui les meilleurs hommes et les différentes espèces d’animaux et de plantes. Le déluge mit fin à l’âge d’or, qui ne connaissait ni vieillesse ni mort.

 

Mythe grec :

Un jour, Zeus en eut assez de la méchanceté des Hommes et décida de les anéantir sous les flots d’un déluge. Connaissant ce dessein, Prométhée avertit Deucalion, son propre fils, et lui conseilla de construire une arche pour lui et sa femme Pyrrha. Ces derniers flottèrent 9 jours et 9 nuits sur les flots déchaînés pour finalement aborder la cime du Parnasse. C’est ainsi qu’ils furent tous deux épargnés. C’est suite à un sacrifice offert à ZEUS que Deucalion put lui demander de faire revivre la race humaine.

 

Mythe hindou :

Lorsque le Déluge arriva, un poisson que Manu avait attrapé, et dont il avait épargné la vie, se mit à grandir. Ce dernier lui avait dit de construire un bateau et de l’attacher à sa proue. C’est ainsi que le poisson conduisit le bateau au-dessus des vagues, et le mena jusqu’à la montagne Hismavat. C’est là que Manu attendit l’écoulement des eaux. À la suite d’un sacrifice offert aux Dieux, il obtint une femme, et de leur union descend la nouvelle race humaine.

 

Mythe aztèque :

L’humanité a été anéantie par le déluge, mais un homme et une femme se sauvèrent dans une barque et abordèrent une montagne. Ils eurent par la suite un grand nombre d’enfants. Ceux-ci restèrent muets jusqu’au jour où une colombe leur communiqua le don des langues.

http://www.isoptech.com

 

Publicités

Une réflexion sur “Mythes : le déluge

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s