Image

Le symbolisme de l’araignée


 

Instinctivement, l’araignée effraie et pourtant :

  • La légende lui attribue un grand rôle dans l’histoire sainte. Quand une araignée tissa sa toile à l’entrée de la grotte ou s’étaient réfugiés la Vierge et son enfant, leurs poursuivants, croyant l’endroit inhabité, passèrent leur chemin.
  • Selon un récit rapporté du Calvados, une araignée tissa sa toile sur les plaies de Jésus pour empêcher les mouches d’approcher. Depuis, elle porte une croix blanche sur le dos : c’est l’araignée portecroix (Aranea diadema), dont les petites pierres qu’elle a dans le corps étaient portées autour du cou pour se protéger de la peste.
  • Chez les peuples d’Asie centrale et de Sibérie, l’araignée représente l’âme libérée du corps.
  • Chez les Muisca de Colombie, l’araignée transporte, sur un bateau en toile d’araignée à travers le fleuve, les âmes des morts qui s’en vont aux Enfers.
  • Chez les Aztèques, elle représente le symbole du dieu des Enfers.
  • Chez les Montagnards du Sud Vietnam, l’araignée est une âme échappée du corps pendant le sommeil; tuer l’araignée, c’est risquer de provoquer la mort du corps endormi.
  • En Inde, elle est considérée comme l’image même de la déesse Maya, l’éternelle tisseuse des voiles de l’illusion qui cachent à nos yeux la réalité de ce que nous sommes.
  • Chez des peuples d’Afrique occidentale, Anansé, l’araignée, a préparé la matière des premiers hommes, créé le soleil, la lune, les étoiles. Ensuite, le dieu du ciel, Nyamé, a insufflé la vie en l’homme. L’araignée continue de remplir une fonction d’intercesseur entre la divinité et l’homme; comme un héros civilisateur, elle apporte les céréales et la boue.
  • Une légende malienne la décrit comme le conseiller du dieu suprême, un héros créateur, qui, se déguisant en oiseau, s’envole et crée à l’insu de son maître le soleil, la lune et les étoiles puis règle le jour et la nuit, et suscite la rosée.
  • Chez les bamoun du Cameroun la mygale a reçu du ciel le privilège de déchiffrer l’avenir.
  • Les mythes de Micronésie (îles Gilbert) présentent Nareau, le Seigneur araignée, comme le premier de tous les êtres, comme un dieu créateur.
  • Dans la mythologie grecque, Arachné voulut se mesurer dans l’art du tissage à Athéna, déesse de la Raison supérieure et maîtresse du tissage. Toutes deux s’installèrent face à face, devant leur métier, et le concours commença. Athéna broda les douze divinités de l’Olympe dans leur majesté et, aux quatre coins de l’ouvrage, évoqua les châtiments encourus par les mortels qui osent les défier. Ne tenant nul compte de cet avertissement, Arachné représenta, elle, les amours des dieux pour des mortelles. Outragée, Athéna frappa la jeune femme de sa navette. Désespérée, Arachné voulu se pendre, mais Athéna l’en empêcha et la métamorphosa en araignée et condamnée à filer et à tisser, durant toute sa vie, une toile si fragile et si instable que le simple souffle d’un mortel peut la déchirer. Elle est alors symbole de la déchéance de l’être, de l’ambition démiurgique punie, et donc un avertissement : nul ne peut rivaliser avec les dieux.
  • Pour Freud, l’araignée représente la mère, la mère méchante que l’enfant redoute.
  • Rêver d’une araignée tissant sa toile signifie de nouvelles idées.
  • Voir en songe une araignée dévorer une proie engluée dans sa toile peut signifier la volonté d’éliminer un problème «gluant» qui gêne l’esprit.
  • Rêver d’une araignée dévorant son mâle signifie une femme dont la sollicitude excessive vous étouffe.

En général, le symbolisme de l’araignée associe trois éléments importants :

  • La création, elle extrait d’elle-même la matière pour élaborer un fil qui lui permet de construire sa toile.
  • La destruction s’observe dans son agressivité pour attraper tous les insectes qui l’approchent avec imprudence.
  • Le centre d’où est tissée en spirale sa toile et où elle se reste en alerte pour réagir immédiatement en cas d’intrusion.

On peut voir en elle l’image symbolique du centre du monde, de la grande manifestation qui émane du Principe Premier duquel tout naît et auquel tout retourne. On peut voir aussi le double chemin de descente et de retour qui doit exister à travers l’évolution et la mort cyclique de tout ce qui est créé. L’araignée peut descendre et monter, s’élever grâce à son fil délicat et revenir à son centre chaque fois qu’elle en sort pour explorer le monde extérieur et chercher de nouveaux aliments. De cette manière, elle accumule les expériences qu’elle ramène en son centre, lorsqu’elle s’élève à nouveau vers son lieu de repos, jusqu’à ce que la nécessité l’oblige à descendre à nouveau.

Sa toile, faite de rayons, symbolise le Soleil et le fil est le support de la réalisation spirituelle. La Lune apparaît dans de nombreux mythes sous la forme d’une immense araignée à cause de son caractère passif, du fait qu’elle émet une lumière reflétée, et pour ses différentes phases de montée et de descente, ce qui correspond, sur le plan de la manifestation, aux événements qui tissent de leurs fils le destin des hommes.

Selon M. Schneider, les araignées, en construisant et en détruisant de façon incessante, symbolisent le mouvement continu du balancier qui maintient en équilibre la vie du Cosmos. Ce symbolisme englobe également la vie de l’homme (microcosmos) pour souligner le  » sacrifice  » continu de sa vie grâce auquel il se transforme et passe d’un monde à un autre. Il passe de sa partie humaine à sa partie divine au moyen du  » sacer facere  » c’est-à-dire du  » fait de rendre sacré  » en ritualisant chaque acte, chaque décision importante tout au long de son existence, ce qui crée un  » pont « , un lien entre la raison et le cœur, entre le sensible et l’intelligible.

L’araignée, épiphanie lunaire dédiée au filage et au tissage, figure de créatrice cosmique, est maîtresse du destin, tisseuse de la réalité. L’araignée symbolise aussi un degré supérieur d’initiation. Sur le plan mystique, son fil évoque le cordon ombilical ou la chaîne d’or reliant la créature au créateur par laquelle elle tente de se hisser vers lui. Le fil de l’araignée est le support de la réalisation spirituelle.

www.isoptech.com

 

Publicités

2 réflexions sur “Le symbolisme de l’araignée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s