La légende de Psyché


Psyché était si belle qu’Aphrodite envoya son fils Éros afin qu’il ensorcelle. Il devait pour cela envoyer une flèche magique à Psyché qui deviendrait immédiatement horrifiée par les hommes. Ce qu’Aphrodite ne savait pas c’est que la grande beauté de Psyché faisait peur aux hommes qu’aucun homme n’osait l’aborder.

Le père de Psyché, désespéré de voir que sa fille n’avait point d’époux, se rend à Didymes et supplia Apollon de permettre à Psyché de se marier. L’oracle fut catégorique : Psyché devait être abandonnée sur un rocher au sommet d’une colline, où viendrait la chercher son futur époux, un monstrueux serpent volant. Désolé mais résigné, le père de Psyché exécuta les ordres divins et abandonna Psyché à son funeste destin.

Elle fut emmenée dans un château par Zéphyr qui lui interdit de voir son visage. Elle devint son épouse et fut heureuse jusqu’au jour où elle aperçut son visage à l’aide d’un miroir. A ce moment, Zéphyr furieux redevint Eros et s’enfuit.

Folle de chagrin et de remords, Psyché se jeta dans une rivière. Mais la rivière, compatissante, la déposa sur la berge, où le dieu Pan était assis. Ce dernier conseilla à Psyché de tout faire pour reconquérir l’amour de son mari Eros. Commença alors pour Psyché sa longue course pour retrouver son époux.

En chemin, elle fut persécutée par Tristesse et Inquiétude, deux servantes d’Aphrodite. Elle dut trier, en une soirée, un énorme tas de grains de variétés différentes. Par bonheur, des fourmis, prises de pitié, l’aideront et le tas fut trié à temps.

Contrainte par Aphrodite, elle volera de la laine provenant de la toison d’or à l’aide d’un roseau. Elle rapportera à Aphrodite de l’eau Styx, puisée à même la source. Cette dernière se situe au sommet d’une haute montagne gardée par des dragons. C’est l’aigle de Zeus qui vint à son secours tandis qu’elle gravissait la montagne. L’aigle remplit une fiole avec de l’eau du Styx, et la remit à Psyché.

La dernière épreuve que lui infligea Aphrodite fut de mettre dans une boîte une parcelle de la beauté de Proserpine, la reine des Enfers. Épuisée, Psyché fut tentée de mettre fin à ses jours. Sur le point de se jeter du haut d’une tour, Psyché entendit une voix lui parler lui demandant de rester en vie et en lui indiquant même comment réussir cette épreuve. Ainsi, elle parvint à récupérer une parcelle de la beauté de Proserpine. Mais sa curiosité la poussa à ouvrir la boite pensant que la beauté de la déesse l’aiderait à reconquérir Éros son époux. A peine la boite ouverte, Psyché plongea dans un profond sommeil, pareil à la mort.

Pendant ce temps, Éros s’échappa du château où Aphrodite l’avait enfermé. Toujours épris de Psyché, il retrouva Psyché, la ranima doucement avec la pointe d’une de ses flèches. Puis il l’emmena devant Zeus qui devant tous les dieux de l’Olympe annonça publiquement leur mariage. Psyché fut invitée à consommer l’ambroisie, boisson divine qui donne l’immortalité. Le dieu et la nouvelle déesse furent alors unis en présence de tout le Panthéon, et un merveilleux banquet s’ensuit.

Quelque temps plus tard, Psyché donna à Eros une fille, nommée Volupté (Plaisir), et l’amour (Éros) et l’âme (Psyché) furent ainsi réunis pour l’éternité.

Symboliquement, il s’agit de la quête de l’âme qui cherche l’amour, de l’homme qui rejoint Dieu.

Le roseau représente la réflexion, la culpabilité, l’esprit d’analyse très caractéristiques des vierges.

L’aigle représente les pensées guidées par un esprit après avoir étaient purifiées par l’eau.

source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Psych%C3%A9_(mythologie)

Publicités

3 réflexions sur “La légende de Psyché

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s