Il était une fois, sous des cieux étoilés que naquit l’astrologie, il y a plus de 4000 ans.


Nous sommes à Babylone, où les savants, en observant la course des étoiles, voyaient en chaque aspect planétaire, un message des Dieux. Leur travail consistait donc, à chercher une synchronicité terrestre à chaque configuration stellaire et à en informer leur Roi. Car à l’époque, les astrologues étaient exclusivement au service de leurs majestés.

Grâce à Pythagore, l’Astrologie arriva aux portes de la Grèce au 6e siècle av JC. Tout comme lui, Platon a rénové la conception fondamentale de l’Astrologie. Ils ont œuvré pour démontrer que l’Astrologie aide l’homme à évoluer en maitrisant lui-même son propre destin et non plus à subir les malédictions des Dieux.

Dans leurs traces, de nombreux astrologues grecs firent progresser l’Astrologie scientifiquement. Notamment, durant les 3 derniers siècles avant notre ère, à Alexandrie, où tous les travaux furent stockés, grâce à Alexandre le Grand, dans une immense bibliothèque. Là même où Ptolémée structura toutes ces données pour permettre à l’Astrologie de devenir une véritable science grâce à son « Tretrabiblos », 1er véritable ouvrage sur le sujet.

Tandis qu’en Europe, l’ère chrétienne bannissait l’Astrologie ; l’Orient permit aux savants grecs de continuer leurs travaux. Au 3e siècle après JC, le Roi Shapûr 1er encouragea les recherches ; mais il fallut attendre le 8e siècle pour voir naître la 1ere école d’Astrologie à Bagdad.

Un siècle plus tard, l’Astrologie refit son apparition en Europe. Tout d’abord en Espagne, en France puis en Italie, où les savants perses montrèrent le résultat de tous ces siècles de recherche.

Au Moyen âge, les seigneurs avaient recours aux services des astrologues avant de prendre une décision politique ou militaire. Malgré un bon nombre de savants, seul l’avenir du royaume portait un intérêt, le futur individuel du peule laissait encore totalement indifférent.

Durant toute la renaissance, tous les Rois d’Europe avaient leurs propres astrologues. L’Astrologie s’étudiait à l’Université. A partir du 15e siècle, grâce à l’imprimerie, l’astrologie put enfin être accessible à tous. Car on pouvait apprendre toutes sortes de prédictions plus ou moins farfelues dans les Almanachs de l’époque. Les 1ers charlatans apparurent aussi…

La même église, qui avait banni l’Astrologie à plusieurs reprises au travers les siècles, encourageait vivement sa pratique. Certaines prédictions concernant l’élection de nouveaux papes et évêques s’étaient avérées exactes. On put découvrir alors, des astrologues médecins, comme Nostradamus, des astrologues-ambassadeurs, très enviés par la société et qui occupaient des fonctions de haute importance au sein du gouvernement.

Devant l’emprise grandissante qu’exerçait l’Astrologie au sein même de l’état, des hommes comme Voltaire, Calvin et Luther, la condamnèrent fortement ; en s’appuyant, notamment sur les travaux de Copernic et Galilée qui remettaient en cause la théorie de Ptolémée. Les 1ers avaient découvert que le centre de notre système solaire était le Soleil alors que pour le second, son centre était la terre. La science des étoiles fut divisée en 2 sections distinctes : l’Astronomie (héliocentrique) et l’Astrologie (géocentrique). Mais l’opposition entre ces 2 courants fut si forte que l’Astrologie commença à tomber en désuétude puis dans l’oubli au moment même où la planète Uranus fut découverte au 18e siècle.

Même s’ils s’en défendent, aujourd’hui, de nombreux chefs d’états ont recours à l’Astrologie mais la différence est que le 20e siècle a permis à cette science d’être à la portée de tous, comme Platon et Ptolémée le souhaitaient.

Souhaitons que le 21e siècle permette à l’homme d’évoluer en maitrisant lui-même son propre destin avec le soutien de l’Astrologie.

Publicités

Une réflexion sur “Il était une fois, sous des cieux étoilés que naquit l’astrologie, il y a plus de 4000 ans.

  1. indigné 1 dit :

    Bonjour et bon weekend à vous,
    Dans le média (image) en tête d’article, bien des symboles, datant du David Roi d’Israël… Symboles utilisés par des centaines de milliers d’adeptes dans le monde, de nos jours…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s