La mythologie du Taureau : le Minotaure


Le mythe du roi Minos convient bien au Taureau. Il avait reçu de Poséidon (Neptune) un taureau blanc d’une beauté magnifique. Il devait le sacrifier au dieu, mais il refusa au dernier moment, subtilisant le taureau par un autre, qui n’avait qu’une seule tache noire sous son cou comme différence. Ne s’y trompant pas, Poséidon décida de le punir en envoyant le taureau féconder la femme de Minos. Le Minotaure naquit de cet accouplement, monstre à corps humain, mais à tête de taureau. Cette bête est redoutable et se nourrit essentiellement d’hommes. Pour éviter que le Minotaure dévore n’importe qui sur son passage, Minos décide de l’enfermer dans le labyrinthe construit par Dédale. Minos dut reconnaître la paternité et tous les 9 ans, un tribut de 7 hommes et 7 vierges devait être donnés à manger au monstre, tribut payé par Athènes.

Thésée, prince d’Athènes, décida d’arrêter de payer ce tribut et se porta volontaire pour figurer dans la liste des quatorze sacrifiés dans l’unique but de tuer le Minotaure. Arrivé sur l’île en se faisant passer pour une des victimes, il séduit la fille de Minos, Ariane. Ariane, amoureuse de lui et décide donc de l’aider. La nuit, Thésée est enfermé dans une prison du château. Ariane le réveille et lui donne une bobine de fil, pour qu’il puisse revenir du labyrinthe et un glaive magique pour tuer le Minotaure. Grâce au fil d’Ariane, empêchant de se perdre dans le labyrinthe, il tua le monstre et s’enfuit. Il abandonna Ariane sur une île déserte après l’avoir endormie sur les conseils du capitaine du bateau. Il sait pourtant qu’Ariane a trahi sa famille pour lui et que si elle revient à Knossos elle se fera exécuter par son père pour trahison. Il rentre donc sans elle à Athènes. Égée attend du haut d’un promontoire le retour du bateau et guette la couleur des voiles : selon un accord passé avec son fils, elles seront blanches en cas de victoire. Mais à l’approche du port, il oublia de mettre les voiles blanches qui devaient prévenir son père de son retour donc quand Egée vit le navire sans les voiles blanches, fou de douleur et de chagrin, il se jeta dans la mer qui depuis porte son nom (mer Egée)

A trop vouloir, lorsque la force des passions primitives prend le dessus, le Taureau peut se perdre lui-même. Il doit apprendre à payer son dû, à ne pas tricher quant au prix réel des choses…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s